• La classe de 6e B du collège Joliot Curie de Tucquegnieux (54)

Réponse à la 3e lettre d'Antoine

Cher Antoine Boureau,

Nous avons bien reçu votre troisième lettre et cela nous a fait bien plaisir de vous lire. Nous espérons que vous allez bien et que votre voyage continue à bien se passer.

Pour répondre à vos questions, dans la classe, nous sommes plusieurs à avoir déjà mangé du poisson cru car nous avons déjà mangé du saumon (fumé). Quelques-uns d’entre nous ont cité le Japon comme pays dont les habitants consomment aussi du poisson cru, dans les sushis par exemple.

Nous sommes très peu nombreux à avoir déjà pris le train. Nous aimerions bien pouvoir découvrir ce moyen de locomotion. En revanche, concernant la possibilité d’y dormir, nous ne sommes pas tous d’accord : certains d’entre nous aimeraient bien vivre cette expérience ; d’autres, non car ils disent qu’on ne doit pas être très à l’aise dans un train.

Concernant votre photo-mystère, nous avons été plusieurs à voir des blocs de glace tirés par des cordes. Mais nous ne sommes pas tous d’accord sur leur utilisation : certains pensent qu’ils servent à construire des igloos ; d’autres, à produire de l’eau en les faisant fondre (soit pour boire, soit pour faire la cuisine). Pouvez-vous nous dire qui a raison ?


Le point sur lequel nous sommes unanimes, en revanche, est vos photos. Elles nous ont encore une fois émerveillé-e-s : les paysages enneigés sont magnifiques ; le renne blanc a eu beaucoup de succès : il est vraiment très beau et beaucoup d’entre nous aurait aimé le caresser ; l’aéroglisseur nous a impressionné-e-s : on aimerait bien savoir comment ça se conduit et s’il faut un permis de conduire pour le piloter.

Nous avons été époustouflé-e-s par les températures glaciales que vous avez dû affronter : comment les habitants font-ils pour supporter un tel froid ? Nous sommes plusieurs à dire que nous ne pourrions pas habiter là-bas parce qu’il y fait beaucoup trop froid ! Nous nous demandons aussi comment font les habitants pour vivre quasiment sans électricité : ce serait vraiment impossible pour nous !


Voici quelques questions que votre lettre ou vos photos ont suscitées chez nous :

- Avez-vous assisté à la cérémonie pour laquelle Aldar répétait ? Ou cette cérémonie n’était-elle réservée qu’aux seuls Evenks ?

- Avez-vous eu l’occasion de caresser les rennes ?

- Avez-vous aimé dormir dans le train ? Y a-t-il un wagon par personne ou bien avez-vous dû partager votre wagon avec d’autres personnes ? Tous les trains sont-ils comme celui que vous avez photographié ou bien étiez-vous dans un train de première classe ?

- Pouvez-vous nous apprendre d’autres mots russes, comme « au revoir », « s’il vous plaît » ou « merci » ?

- Avez-vous assisté à des cours avec les élèves que vous avez photographiés ? Connaissez-vous leur emploi du temps ?


Notre professeure de français nous a demandé de vous préparer un petit message. Malheureusement, il vous arrivera trop tard.



Nous avons pris quelques photos du paysage autour de notre collège : en ce moment, c’est un peu triste ; mais nous en reprendrons au printemps quand les arbres seront couverts de feuilles et vous pourrez ainsi constater la différence.

Voici le paysage que nous voyons depuis notre salle d'histoire-géographie-EMC:



Voici le gymnase de la commune où nous allons faire nos cours d'EPS :


Voici le bâtiment où il y a la salle d'éducation musicale (on a même une vraie salle de spectacle à l'intérieur ! ) :


Voici la cour principale avec, en arrière-plan, le bâtiment de la cantine et encore derrière le parking des professeurs :


Et enfin, la cour "interdite" : elle est située devant la salle d'éducation musicale mais nous n'avons pas le droit de nous y rendre tout seul-e-s. Vous pouvez voir en arrière-plan le city où nous nous rendons quand on a fini les cours.

Nous vous souhaitons une bonne suite de voyage, en espérant que vous ne serez pas trop embêté avec toutes ces mesures sanitaires de quarantaine, de confinement et d’isolement !

Certain-e-s d’entre nous, passionné-e-s par le Japon, attendent votre prochaine lettre avec beaucoup d’impatience !

A très bientôt,