• Antoine Boureau

Début du voyage, Norvège & Finlande

Dernière mise à jour : 16 nov. 2021

Bonjour à tous,


Bienvenue dans ce tour du monde et cette correspondance qui se terminera par une exposition et notre rencontre à la fin de l’année scolaire.


Mais avant ça, une petite présentation. Je m’appelle Antoine Boureau, je suis photographe et j’aime me retrouver dans des situations nouvelles, surprenantes. Quand je regarde des maisons ou des immeubles avec toutes leurs fenêtres, je me demande comment vivent les gens qui y habitent. J’aime découvrir des façons de vivre, des façons de penser. Voyager, c’est pour moi une façon d’aller au-delà des idées reçues, me faire ma propre idée d’un lieu par l’expérience et surtout ne jamais arrêter d’apprendre.


Le travail de photographe est assez vaste mais en ce qui me concerne je travaille soit sur des projets personnels qui sont présentés sous la forme de livres ou d’expositions soit pour des magazines et en particulier les magazines pour enfants et ado comme Astrapi, Wapiti, Geo Ado ou Le Monde des Ados.


Dans ce tout premier message je vais vous parler de la Norvège et de la Finlande, deux pays nordiques que j’ai eu l’occasion de parcourir en voiture.


Au cours de mon voyage, j’ai pu rencontrer Elvira, 11 ans en Norvège qui m’a raconté un peu sa vie sur l’île de Værøy. Une île très montagneuse !




J’ai réalisé une longue interview d’Elvira pour savoir comment était la vie sur l’île pour elle. La voici:


J’habite Værøy et je suis en 5ème, nous sommes 8 dans la classe pour un professeur et ma matière préférée c’est l’art. On est un groupe de 4 et pendant 2h tous les vendredis on est libre de créer. L’année dernière nous avons réalisé un film et depuis je rêve de travailler dans le cinéma.


Il n’y a pas de lycée sur l’île, nous devons donc aller ailleurs et la solution la plus proche c’est d’être interne à Bodø. La ville est située à environ 4 heures de ferry de notre île mais heureusement il y a plusieurs ferries par semaine.


Mon lieu préféré sur l’île c’est la plage de Punn Sanded, le sable est très blanc et l’eau cristalline. C’est nos tropiques ! J’aime m’y baigner en juin et juillet mais au cours du mois d’août l’eau commence déjà à être trop froide. Pour aller là-bas, il faut y aller en bateau, mes parents n’en ont pas mais il y a toujours des amis qui sont motivés pour y aller et on y va ensemble — ici la plupart des habitants de l’île ont des bateaux.


L’hiver est sympa aussi car on peut faire de la luge dès qu’il y a un peu de neige sur la montagne et surtout regarder les aurores boréales la nuit. On a une application pour ça qui nous prévient lorsqu’il y en a une dans les environs et on cherche le meilleur moment pour la prendre en photo. En général c’est vers 8-9h du soir et il fait déjà nuit depuis très longtemps. D’ailleurs autour du 20 décembre, il fait nuit tout le temps. Je n’aime pas trop ça mais avec un peu de patience, le jour revient !


Et dès que c’est la belle saison, je peux ressortir mon skate et retrouver mes amis au kiosque dehors ! Pour jouer au football aussi c’est plus sympa quand il fait jour. Je fais partie de l’équipe junior de l’île et on va souvent sur les autres îles Lofoten jouer contre les autres équipes. Notre équipe est mixte avec environ 60% de filles. Ça permet de voyager et de jouer sur d’autres terrains comme celui de Reine entouré par la mer !


En ce moment (le 28 aout) c’est l’automne, on profite des beaux jours pour se balader sur l’île et ramasser les myrtilles. J’adore ça en smoothie, en tarte ou juste comme ça !


Mais bientôt ça sera l’hiver avec les grandes tempêtes fascinantes et le moment de rester à l’intérieur. Je ne regarde pas trop Youtube et les influenceurs mais j’aime jouer sur mon téléphone en particulier à Roblox. C’est aussi une façon pour moi de créer des jeux et d’avoir un peu le contrôle.


Je ne quitte pas l’île souvent, mais c’est toujours une fête, soit pour les vacances scolaires soit une fois avant Noël pour faire les courses à Bodø avec ma mère. Et si on y va juste pour une journée toutes les 2 sans la voiture, on fait le voyage en hélicoptère et c’est génial de voir l’île vue du ciel ! Ici c’est assez courant de prendre l’hélicoptère pour aller chez le médecin ou pour un rdv important. On est la seule île isolée sans aéroport à cause des montagnes, c’est pour ça qu’il y a une rotation publique d’hélicoptère.


Plus tard j’aimerais rester vivre sur l’île, c’est là que sont mes amis et ma famille. En ce qui concerne mon futur, si je ne deviens pas actrice ou réalisatrice, j’aimerais bien être coiffeuse et l’avantage c’est que je pourrais rester sur l’île.


***




Comme vous avez vu l’île de Værøy est assez spéciale avec son paysage très montagneux mais ce qui est impressionnant en termes de paysage en Norvège ce sont les Fjords. Pour rejoindre Bodø, j’ai longé la côte norvégienne et j’ai dû prendre de nombreux ferries pour traverser tous les fjords.





Et vous, pouvez-vous me parler un peu du paysage qui vous entoure ? Celui que vous voyez en allant à l’école ou celui des environs ?


Changeons maintenant de paysage, car après avoir traversé les îles Lofoten, je suis allé directement — en 3 jours tout de même — à Oulu en Finlande. Comme vous pouvez deviner sur la carte, je suis passé par la Suède avant de traverser à nouveau le cercle polaire arctique. Connaissiez-vous cette ligne ? Et savez-vous ce qu’elle indique ?



L’arrivée en Finlande depuis la Norvège est très impressionnante en termes de paysage. Après les hautes montagnes qui plongent dans la mer nous voilà dans un pays assez plat avec des milliers de lacs, 188 000 exactement !



Pour les finlandais, la nature a une grande importance dans leur quotidien. La plupart des familles ont une « summer house » à la campagne où elles se rendent l’été. Le week-end tout est fermé dans les villes et il n’y a plus grand monde dans les rues car les gens vont dans la nature. De ce fait, il y a beaucoup d’installations qui permettent de se promener dans la forêt. Il y a par exemple des « Laavu » qui sont des abris dans lesquels il est possible de dormir avec une installation devant pour pouvoir faire un barbecue. Et vous, avez-vous un rapport particulier avec la nature, est-ce que vous aimez y aller ou vous préférez rester chez vous ou bien aller en ville ?




Je vous ajoute une petite photo prise aussi en Finlande et je vous laisse deviner ce que c’est :



Lorsque je voyage, j’effectue des reportages et avec la situation sanitaire actuelle il est parfois impossible de les mettre en place, comme celui que j’avais prévu de réaliser sur une plateforme pétrolière en mer. Mais je ne fais pas que des photos, je découvre aussi les lieux et parfois je visite des musées. Celui qui m’a particulièrement marqué en Norvège c’est le musée du pétrole. Tout est expliqué depuis l’origine du pétrole : de petites algues microscopiques, sa transformation sous la terre, son extraction, ses dangers et ses utilisations. Mais connaissez-vous les différentes utilisations du pétrole dans les objets de votre quotidien et ses dangers ?





Un dernier mot sur mon voyage. Je suis actuellement en Estonie, vous pouvez voir que c’est tout proche de la Finlande, à seulement deux heures de Ferry et je vais bientôt aller en Russie. Mon prochain message évoquera donc ces deux pays et j’espère pouvoir vous présenter un portrait d’un jeune vivant dans un de ces pays.


Bonne discussion autour de tous ces sujets, à bientôt avec le message numéro 2 !


Et n’hésitez pas à me poser des questions.


Antoine